Du rôle d’aspirateur à celui de démineur

Nom:iRobot Corporation
Pays / Territoire:États-Unis d'Amérique
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques
Date de publication:3 septembre 2010
Dernière mise à jour:25 septembre 2015

Généralités


Le Roomba circule dans une pièce, détectant et aspirant la poussière. Des douzaines de détecteurs ajustent constamment son comportement (photo : iRobot Corp.)

Lorsqu’elle était étudiante en informatique et en mécanique à l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT), aux États-Unis d’Amérique, Helen Greiner parlait souvent avec enthousiasme à ses parents du rôle des robots dans l’exploration spatiale. Elle se passionnait pour son travail au Laboratoire de propulsion par réaction de la NASA, mais sa mère, en passant l’aspirateur dans la maison, n’était guère impressionnée. “C’est bien gentil, ma chérie”, soupirait elle, “mais ce que je veux vraiment, c’est un robot qui puisse nettoyer dans les coins”.

Invention

Helen a continué à s’intéresser aux robots et fondé iRobot® Corporation (iRobot) en 1990 avec deux autres spécialistes de la robotique du MIT dans le but de faire de robots utiles une réalité. L’année suivante, l’entreprise a présenté son premier robot, “Genghis”, conçu comme un banc d’essai pour chercheurs. Avec son mouvement des membres inspiré des insectes, Genghis constituait à l’époque un exploit technique exceptionnel qui a encouragé le développement ultérieur de la robotique. Suivant cette technologie protégée par des droits exclusifs, un certain nombre de robots de la première génération ont été progressivement mis au point. Une grande avancée technologique a eu lieu en 1998, lorsque la firme de Helen a conçu le “PackBot®”, robot chargé de missions de reconnaissance et de la destruction de bombes, fruit d’une initiative initiale de recherche avec la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) des États-Unis d’Amérique. Une série de PackBots a été mise au point avec la technologie de la nouvelle génération. Le PackBot, actuellement utilisé activement par les militaires américains, a fait la une des journaux lorsqu’on l’a chargé, depuis un laboratoire, de fouiller les décombres du World Trade Center dans le cadre des opérations de secours du 11 septembre. Au fil des ans, les robots les plus divers ont été conçus. La mère d’Helen a son robot aspirateur, le Roomba®, tout comme plus de trois millions d’autres clients d’iRobot.

iRobot s’est développé rapidement pour produire à la fois des produits de consommation et des robots pour des applications industrielles et pour le compte de l’État. Le MicroRig, par exemple, est conçu pour effectuer des tâches à grande profondeur à l’intérieur des puits de pétrole. En 2002 un autre robot iRobot a fait des recherches télévisées dans les Grandes pyramides d’Égypte en collaboration avec la National Geographic Society. En 2007, l’entreprise a présenté Verro®, un robot qui nettoie les piscines. Parmi les nombreux robots à usage militaire, le PackBot et son successeur, le petit véhicule terrestre sans personnel (SUGV) sont largement utilisés par les forces armées des États-Unis d’Amérique.

“Ce qu’il y a de bien avec la robotique,” dit Helen Greiner, “c’est que c’est un domaine qui n’en est qu’à ses débuts. Il est totalement ouvert à la création.” Dans une interview donnée pour l’émission de PBS “Demandez au savant”, elle évoque ses idées favorites, comme des agri bots, qui “vivraient” dans les champs des agriculteurs, cherchant et enlevant constamment les mauvaises herbes et les parasites, ce qui permettrait de se passer de pesticides et herbicides toxiques. “Je vis mon rêve”, dit-elle, à mesure que la science-fiction devient réalité.

Recherche-développement

L’entreprise de Mme Greiner dispose d’un groupe de chercheurs motivés qui met continuellement au point une technologie robotique d’avant-garde. Pour répondre aux exigences des sponsors, iRobot poursuit des travaux de recherche et développement sur les possibilités de solutions robotiques intégrées avec des centres de recherche universitaire réputés, des entreprises ainsi que d’autres novateurs en matière technologique. Les initiatives de R-D d’iRobot ont pour but de rendre les robots plus intelligents, plus faciles à utiliser et plus fonctionnels, et de faciliter ainsi la commercialisation de ses innovations. Le groupe de chercheurs d’iRobot travaillant sur des robots destinés à l’administration et à l’industrie se concentre sur quatre domaines technologiques fondamentaux :

  • système de collaboration perfectionné permettant à une seule personne de contrôler plusieurs robots;
  • mise au point de robots semi-autonomes capables d’exécuter des tâches avec un minimum de supervision humaine;
  • création de plates-formes technologiques avancées pour fournir de nouvelles technologies robotiques qui changeront la façon dont les robots se comportent dans le monde et interagissent avec leur environnement;
  • interaction accrue entre les humains et les robots qui permettra aux robots de travailler plus efficacement avec les êtres humains.


Modèle de véhicule robotique mobile iRobot avec chenilles et palmes arrières qui a fait l’objet d’une demande de dépôt en vertu du PCT, numéro PCT/US2008/086106 (PATENTSCOPE® search)

Les travaux de R-D d’iRobot s’inspirent d’une vision futuriste. Par exemple, un des projets les plus récents consiste à mettre au point des robots pouvant changer de forme. Chris Jones, directeur de programme de recherche de l’entreprise révèle : “Nous fabriquons des robots qui n’ont ni moteurs, ni roues ni aucun élément rigide. Ils n’ont même pas de piles et fonctionnent à l’énergie chimique. Ils sont faits de nouveaux matériaux appelés élastomères diélectriques, qui sont extrêmement flexibles et peuvent changer de forme par application de champs électriques ou magnétiques. Nous finirons par construire un robot tout mou qui pourra passer par un trou gros comme une pièce de 10 centimes.”

Brevets

Les activités d’iRobot reposent sur sa technologie protégée par des droits exclusifs, et la protection des droits de propriété intellectuelle joue un rôle critique à cet égard. L’entreprise compte plus de 30 demandes déposées selon le PCT publiées dans le domaine de la nouvelle technologie robotique. La plupart des brevets appartiennent à iRobot même, tandis que d’autres sont partagés avec d’autres entreprises. iRobot a déposé plus de 100 brevets pour divers robots et technologies robotiques auprès de l’Office des brevets et marques des États-Unis d’Amérique (USPTO).

Marques

Le nom de l’entreprise en lettres d’imprimerie, iRobot, appartient à iRobot Corporation en tant que marque enregistrée auprès de l’USPTO. Tous les noms des produits de l’entreprise (par exemple le robot nettoyeur Roomba) sont eux aussi des marques enregistrées auprès de l’USPTO.

Commercialisation

Initialement, iRobot s’est concentré sur la production de robots à usages domestiques. Il a produit un certain nombre de jouets comme un dinosaure ou tracteur robotisés, une webcam robotisée et même un bébé animatronique. Aucun de ces robots n’a suscité beaucoup d’attention et iRobot se débattait dans les difficultés financières jusqu’à la mise au point du robot aspirateur Roomba. L’entreprise a développé progressivement sa base de production et de commercialisation notamment pour le compte du gouvernement, à des fins industrielles et militaires. Il n’a pas fallu longtemps aux militaires et à iRobot pour se rendre compte du potentiel qu’offraient des robots destinés au champ de bataille. Cette diversification de la commercialisation d’iRobot et de ses initiatives de R-D s’est avérée positive pour les deux parties, et a abouti à la production de robots spéciaux exclusivement destinés à des fins militaires.

Dans le cadre de sa politique de commercialisation, iRobot a également un programme d’action citoyenne dans le cadre duquel elle fait don de certains de ses modèles de robots utilitaires à des fins caritatives. Parmi les autres activités relevant de ce programme figurent des visites dans des écoles et des démonstrations de produits iRobot, ainsi que la possibilité pour des élèves, des communautés ou des organisations de visiter le site iRobot.

Résultats commerciaux

Depuis sa création en 1990, l’entreprise n’a cessé de se développer et est à l’avant-garde de l’industrie robotique. Au fil des ans, elle a développé des douzaines de robots à divers usages. En 2010, iRobot employait plus de 500 éminents spécialistes de la robotique. En 2009, les recettes d’iRobot ont atteint près de 300 millions de dollars. iRobot est coté au NASDAQ et effectue des opérations en bourse sous le symbole IRBT.

Les Roombas représentent près de la moitié des robots domestiques du monde, mais ce sont les robots guerriers qui ont fait le succès financier d’iRobot. En février 2010, iRobot a livré plus de 3000 PackBots dans le monde entier, au prix unitaire de 100 000 dollars. En Irak, l’armée des États-Unis d’Amérique a déployé au moins 12 000 robots de divers types. L’armée affirme que les PackBot ont désamorcé plus de 10 000 bombes improvisées en Irak et en Afghanistan.

Le siège d’iRobot se trouve à Bedford, dans le Massachusetts. L’entreprise a également des bureaux en Californie, dans le Michigan, en Caroline du Nord et en Virginie, aux États-Unis d’Amérique, ainsi que des succursales à l’étranger en Chine, en France, à Hong Kong, en Inde et au Royaume-Uni. De plus, iRobot dispose de points de vente et de centres de services dans plusieurs douzaines de pays du monde entier.

De l’aspirateur au matériel de déminage

En tant qu’acteur d’avant-garde de la robotique, iRobot a pour but de jouer un rôle moteur dans l’innovation, de servir de catalyseur dans le secteur et de changer le monde en contribuant à l’avènement de l’ère des robots. L’entreprise a démontré que les robots pouvaient véritablement changer la vie des gens en leur rendant des services aussi variés qu’enlever la poussière ou éliminer des bombes.