WIPO GREEN – le marché des technologies durables

Créé en 2013 par l’OMPI, WIPO GREEN appuie les efforts déployés à l’échelle mondiale pour lutter contre le changement climatique en mettant en relation les principaux acteurs d’une innovation respectueuse de l’environnement, grâce à sa base de données et à son réseau. Son objectif est de stimuler l’innovation dans ce domaine, de la diffuser plus largement, et de contribuer aux efforts consentis par les pays en développement pour relever les défis mondiaux posés par le changement climatique, la sécurité alimentaire et l’environnement.

WIPO GREEN s’appuie sur un plan stratégique qui définit une feuille de route visant à favoriser les échanges de technologies, le but étant d’accélérer l’adaptation, l’adoption et la mise en œuvre de solutions en matière de technologies vertes en mettant en relation des fournisseurs et des demandeurs de technologies.

Un réseau mondial de technologies et d’utilisateurs

Plus de 3500 technologies, besoins et experts sont actuellement répertoriés dans la base de données WIPO GREEN, avec plus de 100 partenaires comptant aussi bien des start-ups que des entreprises inscrites au classement Fortune 500. WIPO GREEN rassemble plus de 1400 utilisateurs dans le monde, et plus de 640 mises en relation ont déjà été effectuées en vue de collaborations potentielles.

La base de données WIPO GREEN

La base de données WIPO GREEN regroupe des technologies, qu’il s’agisse de prototypes ou de produits commercialisables, qui sont accessibles à la prise de licences, à la collaboration, aux coentreprises et à la vente. Elle contient également une liste des besoins définis par les entreprises, les institutions et les organisations non gouvernementales qui cherchent des technologies pour répondre à des problématiques particulières en matière d’environnement ou de changement climatique.

Projets d’accélération

WIPO GREEN organise un certain nombre de projets dits d’accélération, qui visent une zone géographique ou un domaine technologique précis.

Ces projets permettent aux fournisseurs et aux demandeurs de technologies d’établir des relations cruciales qui peuvent déboucher sur le transfert ou le déploiement de technologies vertes. Par exemple, un projet en cours en Amérique latine met l’accent sur l’étude des enjeux locaux, la recherche de solutions vertes et l’établissement de liens dans le domaine de l’adaptation de l’agriculture au changement climatique.

Examen annuel

WIPO GREEN publie chaque année un rapport faisant le point sur ses activités et les progrès accomplis. Des expositions portant sur les inventions vertes ont également été organisées, notamment une exposition consacrée aux technologies vertes pour l’Afrique qui s’est tenue en marge de la COP22, à Marrakech, en novembre 2016.

Plus récemment, dans le cadre de la COP25, WIPO GREEN a mis l’accent sur le rôle de l’innovation et du transfert de technologie dans la diffusion de technologies agricoles tenant compte du changement climatique en Argentine, au Brésil et au Chili.

#WIPO GREEN