Le Directeur général effectue une visite en Égypte; rencontre le Président et d’autres hauts fonctionnaires et participe au lancement de la première stratégie nationale en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte

22 septembre 2022

Le Directeur général de l’OMPI, Daren Tang, s’est engagé, lors d’une rencontre avec le président Abdel Fattah El-Sisi, à ce que l’OMPI soutienne la mise en œuvre de la nouvelle stratégie en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte et la réalisation du programme Egypt Vision 2030.

Au cours d’une visite officielle qui s’est déroulée du 19 au 22 septembre 2022, M. Tang a également rencontré le Premier ministre égyptien et d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement, et a participé à la cérémonie de lancement officiel de la première stratégie nationale en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte.

Discussions bilatérales

Lors de sa rencontre avec le Président, le 22 septembre, M. Tang a évoqué le programme Egypt Vision 2030, qui vise à la transformation économique et sociale du pays, et a félicité le président pour le lancement de la première stratégie en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte.  Il a souligné le rôle essentiel que la propriété intellectuelle peut jouer dans la réalisation des objectifs de l’Égypte, en agissant comme un moteur de croissance, un catalyseur d’emplois et un élément central de l’économie fondée sur le savoir.  M. Tang a ajouté que l’OMPI travaillera en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes nationales – notamment les chercheurs, les scientifiques, les petites et moyennes entreprises (PME), les start-up, les jeunes et les femmes – afin de promouvoir la culture de l’innovation.

M. Tang rencontre le président de la République arabe d’Égypte (photo : Bureau de la Présidence, République arabe d’Égypte).

Le Directeur général a promis l’appui de l’OMPI à la mise en œuvre de la stratégie nationale de propriété intellectuelle de l’Égypte, qui, selon lui, illustre la ferme volonté de l’Égypte de stimuler le développement économique en faisant appel à l’innovation, à l’esprit d’entreprise et à la technologie, et de mettre en œuvre le programme Egypt Vision 2030.

Lancement de la stratégie nationale de propriété intellectuelle

Le 21 septembre, M. Tang a participé à la cérémonie officielle de lancement de la stratégie nationale en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte, organisée sous les auspices du président El-Sisi, et inaugurée en présence du Premier ministre, Mostafa Madbouly.

Discours d’ouverture du Directeur général de l’OMPI, Daren Tang, cérémonie de lancement de la stratégie en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte (photo : OMPI/D. Ibrahim).

Plus d’une dizaine de ministres du Gouvernement égyptien ont assisté à la cérémonie de lancement aux côtés d’ambassadeurs, de représentants d’organismes des Nations Unies et d’organisations internationales, de membres d’institutions nationales chargées d’administrer la propriété intellectuelle en Égypte et d’éminentes personnalités œuvrant dans les domaines de l’éducation, de l’entrepreneuriat, de la technologie et de l’économie de la création.

M. Mohamed Ayman Ashour, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Omar Marwan, conseiller et ministre de la justice, et M. Ali El Moselhy, ministre de l’approvisionnement et du commerce intérieur, ont chacun prononcé un discours liminaire, qui a été suivi d’un débat et des discours de clôture de M. Tang et du Premier ministre, Mostafa Madbouly.

Dans son allocution, M. Tang a rappelé l’esprit ancien de l’innovation et du dynamisme égyptiens qui, a-t-il indiqué, continue de prévaloir, alors que le pays se prépare à ouvrir un nouveau chapitre de sa croissance dans le cadre du programme Egypt Vision 2030.  Il a ajouté que cette vision de l’utilisation de l’innovation, de l’esprit d’entreprise et de la technologie pour créer une économie fondée sur le savoir et une croissance durable est tout à fait conforme à la volonté de l’OMPI de faire évoluer la propriété intellectuelle d’une question technique en un puissant catalyseur d’emplois, d’investissements, de croissance des entreprises et, en définitive, de développement socioéconomique.

La propriété intellectuelle au service des universités et des organismes de recherche universitaires

M. Tang a également rencontré M. Mohamed Ayman Ashour, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à l’Université du Caire.  Un “dialogue VIP” portant sur les droits de propriété intellectuelle a par la suite été organisé, l’accent étant mis en particulier sur le rôle de la propriété intellectuelle au service des objectifs sociaux des universités, de la stabilité financière, du transfert de technologie et de la commercialisation.

M. Tang (à gauche) a rencontré M. Mohamed Ayman Ashour, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (à droite), M. Ibrahim Ashmawy, premier vice-ministre de l’approvisionnement et du commerce intérieur, et M. Mohamed Elkhosht, président de l’Université du Caire (à droite) (photo : OMPI/D. Ibrahim).

Outre Mme Maya Morsi, présidente du Conseil national égyptien des femmes, les présidents de 20 universités égyptiennes se sont joints à l’événement, ainsi que plusieurs parlementaires, vice-ministres et PDG d’organismes de financement.  De hauts responsables représentant les institutions égyptiennes de propriété intellectuelle – Office égyptien des brevets, Office des marques et des dessins et modèles industriels, Bureau du droit d’auteur, Service de protection des obtentions végétales et Bureau de la protection des logiciels – étaient également présents.  Au cours de ce dialogue, M. Tang s’est engagé à ce que l’OMPI soutienne les organismes de recherche universitaires et les centres de recherche égyptiens qui s’efforcent de faire en sorte que les idées novatrices et créatives soient correctement commercialisées sur le marché et apportent des avantages économiques aux jeunes chercheurs.

M. Tang participant au dialogue de haut niveau sur les droits de propriété intellectuelle qui s’est tenu à l’Université du Caire, avec la participation du M. Mohamed Ayman Ashour, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de M. Mohamed Elkhosht, président de l’Université du Caire, de Mme Maya Morsy, présidente du Conseil national des femmes et de M. Mahmoud Sakr, président de l’Académie égyptienne de la recherche scientifique et de la technologie (photo : OMPI/D. Ibrahim).

Propriété intellectuelle et système judiciaire : Renforcer les connaissances dans le domaine de la propriété intellectuelle et les compétences des magistrats égyptiens en matière d’administration et de règlement des litiges de propriété intellectuelle

En marge de la visite, M. Tang a rencontré M. Omar Marwan, conseiller et ministre de la Justice.  La collaboration entre l’OMPI et le Ministère de la justice existait déjà avant cette rencontre, des consultations concernant la conclusion et la signature de deux accords étant déjà en cours.  L’un concerne les jugements figurant dans WIPO LEX et l’autre porte sur le règlement extrajudiciaire des litiges, tous deux ayant été signés le 19 septembre 2022.

M. Tang (à gauche) avec M. Omar Marwan, conseiller et ministre de la justice de la République arabe d’Égypte (à droite), après la cérémonie de signature de deux protocoles d’accord visant à renforcer la coopération bilatérale entre l’OMPI et le Ministère de la justice, sur les jugements dans WIPO LEX et le règlement extrajudiciaire des litiges (photo : Ministère de la justice).
Cérémonie de remise de certificats distinguant les 10 meilleurs juges du cours DL de l’OMPI à l’intention des juges, plus de 300 juges ayant suivi le cours avec succès, avec un taux d’achèvement exceptionnel de 91% (photo : Ministère de la justice).

Outre la réunion bilatérale et la cérémonie de signature du mémorandum d’accord, M. Tang et M. Marwan ont participé à la cérémonie de remise de certificats pour un cours de l’Académie de l’OMPI destiné aux juges.  À cette occasion, M. Tang et M. Marwan ont prononcé des discours de bienvenue, suivis d’une cérémonie de remise de certificats aux 10 juges ayant obtenu les meilleures notes du cours.

Promouvoir l’utilisation de la propriété intellectuelle par les entrepreneurs : Pôles d’innovation et entrepreneuriat féminin en Égypte

Le 20 septembre, M. Tang a rencontré les fondateurs de certaines des principales start-up égyptiennes à Creativa – l’un des principaux centres d’innovation d’Égypte, créé dans le but de développer l’économie du savoir et de promouvoir la commercialisation des actifs de propriété intellectuelle.

M. Tang participe à une démonstration en direct au i-Hub de l’Université Ain Shams où sont exposées des technologies novatrices mises au point par des étudiants.  (Photo : OMPI/D. Ibrahim).
M. Tang (à droite) et M. Mahmoud El-Meteini, président de l’Université Ain Shams (à gauche), visitent i-Hub, un centre d’innovation établi dans l’université afin de promouvoir l’innovation et l’esprit d’entreprise des étudiants (photo : OMPI/D. Ibrahim).

Dialogue ouvert entre M. Tang (à gauche), M. Ibrahim Ashmawy, premier vice-ministre de l’approvisionnement et du commerce intérieur (à droite) et M. Amr Mahfouz, ingénieur, PDG d’ITIDA et ministre adjoint de la croissance et du développement, Ministère des technologies de la communication et de l’information (au centre), avec de jeunes entrepreneurs égyptiens accueillis au siège de Plug and Play en Égypte, établi pour la création d’un entrepreneuriat axé sur l’innovation au Creativa Innovation Hub du Palais Sultan Hussein Kamel au Caire (photo : Plug and Play).

La majorité des participants ont affirmé que la propriété intellectuelle et les données constituent aujourd’hui leur principal atout, dans la mesure où la protection de la propriété intellectuelle est un gage de crédibilité pour les investisseurs et une condition préalable indispensable pour les jeunes entreprises souhaitant développer leurs activités et les étendre à d’autres pays.  M. Tang a promis le soutien de l’OMPI aux innovateurs égyptiens, notant que la stratégie nationale de propriété intellectuelle lancée dernièrement était conforme à la vision de l’OMPI selon laquelle la propriété intellectuelle est un catalyseur transversal de l’emploi, de l’investissement, de la croissance des entreprises et, en définitive, de la transformation économique.

M. Tang (à droite) a visité le siège du Conseil national égyptien des femmes et a rencontré Mme Maya Morsy, présidente du Conseil (à gauche), afin d’examiner les perspectives en matière de promotion de la collaboration entre l’OMPI et le Conseil national des femmes.  (Photo : Conseil national des femmes)

M. Tang a également rencontré Mme Maya Morsy, présidente du Conseil national égyptien des femmes, afin de déterminer dans quelle mesure l’OMPI peut mieux aider les innovatrices, créatrices et entrepreneures égyptiennes à tirer parti de l’utilisation de la propriété intellectuelle et à contribuer à la réalisation des objectifs de la stratégie nationale en matière de propriété intellectuelle de l’Égypte.

Le lancement du projet “Propriété intellectuelle et entrepreneuriat féminin” en Égypte, en marge de la visite du Directeur général dans ce pays, a constitué l’un des points forts de la collaboration entre l’OMPI et le Conseil national des femmes, qui existait déjà avant cette rencontre.  Le Directeur général a constaté avec satisfaction que le Conseil national des femmes avait créé en son sein un nouveau comité sur la propriété intellectuelle et les femmes afin de souligner le rôle essentiel joué par les femmes égyptiennes innovatrices et créatrices dans la mise en œuvre de la stratégie nationale en matière de propriété intellectuelle, en tant que participantes actives de l’écosystème égyptien de la propriété intellectuelle.

Informations complémentaires