Le Directeur général se rend au Cambodge où il s’entretient avec le Premier ministre et participe à la réunion des ministres de l’économie de l’ASEAN

16 septembre 2022

Le 16 septembre 2022, le Directeur général de l’OMPI, M. Daren Tang, a achevé une visite officielle de quatre jours au Cambodge où il s’est entretenu avec le Premier ministre, M. Hun Sen, et d’autres fonctionnaires et a participé à la réunion des ministres de l’économie de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Discussions bilatérales

Lors de ses entretiens avec le Premier ministre, M. Tang a souligné les excellents résultats enregistrés par le Cambodge en matière de développement ainsi que son taux de croissance annuel élevé et stable de 7,5%.  Il a indiqué qu’il avait été personnellement témoin de ce développement lors de sa première visite au Cambodge en 1996 et au cours de ses nombreux déplacements au fil des ans.  Il a déclaré que l’OMPI aiderait le pays à continuer de mettre la propriété intellectuelle au service de la croissance alors que le pays poursuit sa croissance rapide.

Le Directeur général de l’OMPI, M. Daren Tang (à gauche), s’entretient avec le Premier ministre cambodgien, M. Hun Sen (photo : Cabinet du Premier ministre du Royaume du Cambodge).

M. Tang a également relevé que la numérisation avait gagné du terrain dans divers domaines, notamment dans la manière dont les entreprises cambodgiennes avaient fait face à la pandémie de COVID-19.

Le Directeur général a présenté la vision de l’OMPI en ce qui concerne les moyens de faire en sorte que la propriété intellectuelle soit un catalyseur majeur pour l’emploi, l’investissement, la croissance des entreprises et le développement économique, et a assuré les entrepreneurs et les PME cambodgiens du soutien de l’OMPI.

M. Tang s’est également félicité de l’utilisation fructueuse et généralisée des indications géographiques pour promouvoir les produits artisanaux locaux sur les marchés mondiaux, et a indiqué que l’OMPI se tenait prête à aider les communautés rurales à associer les indications géographiques à des techniques de commercialisation, de création de marques et de conditionnement appropriées pour pénétrer de nouveaux marchés. Le Premier ministre a remercié l’OMPI pour son soutien en faveur de l’enregistrement du poivre de Kampot en tant qu’indication géographique.

Compte tenu de l’importance cruciale que revêt le secteur du tourisme pour l’économie cambodgienne, le Directeur général et le Premier ministre ont également examiné les possibilités de coopération dans le cadre d’un projet visant à soutenir la relance du secteur du tourisme après la pandémie.

Appui aux PME

Lors de réunions avec d’autres fonctionnaires, des entrepreneurs et des représentants de PME, le Directeur général a salué le dynamisme croissant de l’écosystème des PME au Cambodge et l’esprit d’entreprise des jeunes Cambodgiens, qui contribuent à la transition vers une économie fondée sur le savoir et le numérique.

M. Ouk Prachea, secrétaire d’État au Ministère du commerce et vice-président permanent du Comité national de la propriété intellectuelle (CNPI), et M. Suon Vichea, conseiller au Ministère du commerce, chef du secrétariat du CNPI et directeur du Département de la propriété intellectuelle du Ministère du commerce, ont participé à la réunion.

M. Prachea a remercié l’OMPI d’avoir appuyé le développement d’indications géographiques qui ont permis non seulement de créer de la valeur et d’augmenter les revenus, mais aussi de préserver le patrimoine et les traditions, en soulignant en particulier le cas de l’enregistrement du miel sauvage de Mondulkiri, dans le nord du pays.

Le Directeur général a indiqué que l’OMPI était déterminée à appuyer les mesures qui seraient prises à l’avenir dans ce domaine pour d’autres indications géographiques et marques collectives potentielles.

M. Tang a qualifié les PME de “moteurs d’opportunités” et d’épine dorsale de l’économie cambodgienne – les PME, dont le nombre est estimé à 520 000, représentant plus de 99% des entreprises, 70% de l’emploi et 60% du PIB. M. Tang a également eu une discussion fructueuse sur le potentiel du financement adossé à des titres de propriété intellectuelle pour soutenir la croissance des PME avec M. Phan Phalla, secrétaire d’État au Ministère de l’économie et des finances et président de la Banque des PME du Cambodge.

Il a souligné que la population du Cambodge était jeune et dynamique, les deux tiers des Cambodgiens ayant moins de 30 ans.  En outre, le pays est intégré au plus grand bloc commercial du monde, le partenariat économique régional global (RCEP), qui couvre 30% de la population mondiale et 30% du PIB mondial.

M. Tang a indiqué que l’Organisation s’engageait à mener des projets à fort impact avec des partenaires sur le terrain, notamment au Cambodge. Il a fait état d’activités de coopération avec le Ministère du commerce, qui a formé plus de 110 PME sur les moyens de créer une marque pour leur entreprise et de stimuler la croissance, et de l’appui apporté à 30 entrepreneures en matière de renforcement des capacités et de sensibilisation à la propriété intellectuelle, en partenariat avec des parties prenantes de premier plan telles que l’Association des entrepreneures cambodgiennes.

L’Organisation soutiendrait pleinement les PME cambodgiennes en mettant à leur disposition ses outils dans les langues locales et les aiderait à identifier des projets susceptibles d’avoir des retombées sur le terrain pour les entrepreneurs cambodgiens.

Réunion des ministres de l’économie de l’ASEAN

Au cours de sa visite au Cambodge, M. Tang a également participé à la 54e réunion des ministres de l’économie de l’ASEAN.

Les ministres de l’ASEAN ont souligné que la propriété intellectuelle était un outil essentiel pour dynamiser le développement de l’économie numérique, technologique et créative de la région.  Ils ont réaffirmé leur volonté de collaborer avec l’OMPI de manière concrète et efficace.

Le Directeur général de l’OMPI, Daren Tang, prenant la parole lors de la 54e réunion des ministres de l’économie de l’ASEAN, le 15 septembre 2022, à Siem Reap (Cambodge) (photo : OMPI/A.  Bhattacharya).

Selon M. Tang, le développement de l’ASEAN au cours des 55 dernières années est tout à fait remarquable.  En tant que premier Directeur général de l’OMPI originaire de l’ASEAN, il a déclaré être fier d’être témoin de l’énergie et du dynamisme extraordinaires de la région.  L’ASEAN est actuellement l’un des marchés les plus importants et dont la croissance est la plus rapide, en passe de devenir la quatrième économie mondiale d’ici à 2030.

Alors que l’ASEAN poursuit sur sa lancée, le Directeur général s’attend à ce que le développement numérique, l’adoption des technologies et l’innovation fondée sur la propriété intellectuelle prennent de l’ampleur.  Ces 10 dernières années, le nombre de demandes de brevet déposées dans les pays de l’ASEAN a augmenté de 70%, de 80% pour les dessins et modèles et de 110% pour les marques.  En parallèle, les dépenses de recherche-développement ont été multipliées par cinq depuis 2002 et l’ASEAN est désormais l’une des principales destinations des flux entrants d’IED dans les pays en développement.

Selon lui, ces résultats sont plus que de simples chiffres.  Les actifs incorporels – notamment la propriété intellectuelle, les données et le savoir-faire – créent des emplois, stimulent la croissance des entreprises et attirent les investissements.  La valeur combinée des marques des 5000 premières entreprises de l’ASEAN s’élève à plus de 230 milliards de dollars É.-U., soit environ 7% du PIB de la région.  Parallèlement, les actifs incorporels représentent environ deux tiers de la valeur des principales entreprises en Malaisie, aux Philippines, en Thaïlande et au Viet Nam, et jusqu’à 75% en Indonésie.

M. Tang a assuré les pays de l’ASEAN du soutien continu de l’OMPI dans la poursuite de leurs efforts en matière de développement.

“Nous continuerons de soutenir les systèmes et les offices locaux de propriété intellectuelle et sommes prêts à étudier de nouveaux modes stratégiques de partenariat afin d’aider les PME de l’ASEAN à mettre la propriété intellectuelle au service de la croissance des entreprises, de stimuler le développement de l’économie numérique de l’ASEAN et de faire progresser l’utilisation de la propriété intellectuelle et des actifs incorporels par les entrepreneurs de l’ASEAN afin de débloquer des financements par emprunt et par actions.  L’OMPI se réjouit à la perspective de nouer un partenariat avec l’ASEAN alors que l’esprit d’entreprise, la numérisation, la technologie et l’innovation deviennent des moteurs de croissance pour l’ensemble de la région”, a-t-il déclaré.

M. Pan Sorasak, ministre du commerce du Cambodge et président de la réunion des ministres de l’économie de l’ASEAN, a souligné que la propriété intellectuelle servait de moteur à la création d’une communauté innovante et dynamique et à la réalisation du Plan de la Communauté économique de l’ASEAN pour 2025. Il a également appelé de ses vœux une participation accrue des femmes, des jeunes, des spécialistes de la propriété intellectuelle et des jeunes entreprises dans le cadre des programmes de formation et de renforcement des capacités proposés par l’OMPI, afin d’édifier des économies fondées sur l’innovation.

Informations complémentaires