World Intellectual Property Organization

Se tourner vers la propriété intellectuelle

Avril 2011

Lorsque M. Noh Si Chung a créé son entreprise à Yangju City, en République de Corée, au milieu des années 70, la propriété intellectuelle n’était pas sa préoccupation première. Sa société, Feelux Lighting, en a subi les conséquences dans les années 90 lorsqu’elle s’est retrouvée désarmée face aux assauts d’un concurrent étranger qui a nui à son activité en imitant son produit phare. Cette expérience amère a éveillé l’intérêt de M. Noh pour la propriété intellectuelle, transformant du même coup l’approche de son entreprise en matière de gestion de l’innovation et de la propriété intellectuelle. Le présent article se penche sur les expériences de cette entreprise de taille moyenne ainsi que sur les enseignements qu’elle en a tirés quant à l’importance d’intégrer la propriété intellectuelle dans sa stratégie commerciale en tant que moteur de sa réussite dans le secteur très concurrentiel de l’éclairage.

Dans les années 90, le pilier de l’activité commerciale de Feelux était son ampoule à triple longueur d’ondes, un produit similaire mais distinct de ceux vendus à l’époque par d’autres leaders du marché comme Osram et Philips. Les carnets de commande de la société étaient pleins et les ventes de ce produit au prix très compétitif étaient en plein essor. En 1994, toutefois, Feelux a eu maille à partir avec un concurrent étranger qui avait copié sa technologie et portait atteinte à son chiffre d’affaires en vendant ses ampoules à triple longueur d’ondes à des prix cassés par rapport aux siens – Feelux facturait US12 dollars l’unité alors que son concurrent vendait des articles identiques pour seulement US3 dollars. En l’absence de brevet ou de tout autre droit de propriété intellectuelle, la société ne pouvait pas se défendre contre ces pratiques déloyales – ce qui a eu des conséquences désastreuses. Un an plus tard, Feelux a été contrainte de renoncer à la fabrication des ampoules à triple longueur d’ondes. Pour ne rien arranger, plusieurs sociétés ont laissé tomber Feelux en tant que fournisseur de composants de dispositifs d’éclairage.

Meurtri par ces expériences amères et désormais conscient de la vulnérabilité de son entreprise en l’absence de stratégie en matière de propriété intellectuelle, M. Noh a décidé de ne plus “jamais mettre au point ou fabriquer des produits sans les breveter.” Aujourd’hui, la société est devenue le chantre de la propriété intellectuelle.

Grâce à ses efforts considérables en matière de recherche et développement, à son engagement en faveur de l’innovation et à son utilisation de la propriété intellectuelle, Feelux se profile comme une société leader dans le domaine des techniques d’éclairage haut de gamme. Feelux “se positionne comme une des sociétés d’électronique et d’éclairage les plus compétitives du monde,” relève M. Noh.

Aujourd’hui, la propriété intellectuelle est un signe distinctif de la culture d’entreprise de Feelux. À leur arrivée, les nouveaux employés sont tout de suite familiarisés avec l’approche de la société en matière de propriété intellectuelle. Deux fois par an, tous les collaborateurs sont invités à suivre des programmes de formation en matière de droits de propriété intellectuelle. La société a élaboré une base de données de ses actifs de propriété intellectuelle, qui recèle des informations détaillées sur les brevets actuellement détenus, les demandes de brevet ainsi que d’autres projets en cours et les idées soumises par les employés. Il est ainsi possible d’avoir une vue d’ensemble de la situation du patrimoine détenu par la société en matière de propriété intellectuelle.

Feelux dispose de son propre département de la propriété intellectuelle, ce qui lui permet de réduire ses coûts tout en garantissant un traitement et une gestion efficaces de ses intérêts en la matière. L’expertise du département remplace avantageusement le versement d’honoraires à des avocats spécialisés dans les brevets, générant d’importantes économies pour la société. Le département de la propriété intellectuelle dépose directement les demandes d’enregistrement de marques et de dessins et modèles, contrôle les utilisations de ces droits, recense les atteintes portées aux droits et, d’une manière générale, supervise la stratégie de gestion des marques de l’entreprise afin de veiller à ce que celles‑ci conservent un caractère distinctif et ne deviennent pas génériques.

La culture de la propriété intellectuelle qui caractérise les opérations commerciales de Feelux encourage les employés à soumettre des idées innovantes à des "réunions d’échanges d’idées" hebdomadaires. Un système de compensation pour les employés, introduit en 2008, contribue également à stimuler l’innovation en récompensant le collaborateur‑inventeur. Dans le cadre de ce système, chaque employé dispose d’un carnet à idées spécial où il peut noter les idées nouvelles, lesquelles seront examinées lors des réunions hebdomadaires. Il est tenu compte du degré de participation des employés à ce processus dans les évaluations de performance, la soumission de cinq idées étant considérée comme équivalant à une idée que la direction pourrait envisager de faire protéger par brevet. Deux fois par an, la société organise une manifestation durant laquelle sont présentées les 20 meilleures idées soumises, parmi lesquelles elle sélectionne celles qu’elle juge bon d’être protégées par brevet. L’auteur de chaque idée retenue reçoit une prime en espèces de US1000 dollars ou plus en fonction de sa valeur commerciale et de son degré de créativité. En 2009, 115 idées ont été présentées, dont 13 ont été retenues pour une protection par brevet.

Feelux a tiré pleinement parti des programmes gouvernementaux en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) visant à améliorer la gestion du secteur et l’utilisation des droits de propriété intellectuelle. Saluant son remarquable engagement envers la propriété intellectuelle, son potentiel de croissance et son “exceptionnelle technologie brevetée”, la République de Corée lui a décerné le prix Patent Star Award en 2008. La société utilise la prime de US60 000 dollars reçue à cette occasion pour continuer d’améliorer ses systèmes de gestion de la propriété intellectuelle.

En 2009, le programme de développement des PME du gouvernement résolument tourné vers l’avenir, dans le cadre duquel des spécialistes de la propriété intellectuelle aident les entreprises à gérer leurs actifs de propriété intellectuelle, a procuré à Feelux un savoir‑faire valant quelque US45 000 dollars. Un programme public en faveur du développement de l’image de marque des PME a par ailleurs permis à la société d’étoffer son portefeuille de marques et d’acquérir les droits de sa marque “Orchestra of Light” en Russie.

“Les brevets nous ont permis d’accroître notre chiffre d’affaires de près de 60%,” relève M. Noh. Maintenant que Feelux a intégré la propriété intellectuelle dans sa stratégie et son activité commerciale, elle “peut commercialiser ses innovations en toute quiétude,” et vendre ses produits à des prix plus élevés, sans craindre que ses concurrents ne profitent sans contrepartie de sa technologie et ne portent atteinte à ses droits.

Aujourd’hui, Feelux possède un impressionnant portefeuille de 201 brevets dans 11 pays, 165 autres demandes étant en instance. La société a par ailleurs déposé plusieurs demandes d’enregistrement international en vertu du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) de l’OMPI qui simplifie la procédure d’obtention d’une protection internationale par brevet. Des flux de revenus supplémentaires ont été créés par la vente et/ou la concession de licences pour certaines technologies que la société n’est pas en mesure d’exploiter. La sélection se fait à travers des audits réguliers de la propriété intellectuelle, un processus grandement facilité par l’existence de la base de données constituée par la société en matière de propriété intellectuelle.

L’innovation est un élément essentiel pour permettre aux entreprises de rester compétitives mais, sans une protection adéquate de la propriété intellectuelle, elle peut avoir des conséquences désastreuses. Une stratégie efficace en matière de propriété intellectuelle permet à une entreprise d’accentuer son avantage concurrentiel et d’asseoir ses intérêts financiers à long terme. L’engagement de Feelux dans le domaine de la propriété intellectuelle porte largement ses fruits pour cette société particulièrement innovante. Son parcours souligne l’importance capitale d’intégrer la propriété intellectuelle dans les stratégies commerciales.

À propos de Feelux
  • Fondée en 1975
  • Activité : conception et fabrication de produits d’éclairage haut de gamme innovants
  • Siège : Yangju City, République de Corée
  • Bureau de vente : Séoul, République de Corée
  • Centre R&D : Weihai, Chine
  • Réseau à l’étranger : huit filiales en Chine, Indonésie, Malaisie, États‑Unis d’Amérique et Singapour

Le Musée de l’éclairage de la société retrace l’évolution historique de l’utilisation de l’éclairage – des torches, bougies et lampes à huile jusqu’aux ampoules électriques, à la fibre optique et aux diodes électroluminescentes (LED). Il comporte également un pavillon consacré à l’art de l’éclairage qui ouvre aux enfants et aux adultes les portes du monde passionnant de la lumière. Dans le pavillon présentant le système Sun in Home (SIH), la société montre l’influence de l’éclairage sur notre bien‑être. Ce système déposé par la société diffuse une lumière qui change de couleur, de température et d’intensité. Il repose sur une philosophie axée sur l’idée que les conditions lumineuses influencent l’humeur et la santé mentale. Une lumière froide est associée à une plus grande vigilance et serait favorable à la concentration; les tons plus chauds induisent une ambiance plus sereine et détendue et un bien‑être mental supérieur.

Chaque automne, Feelux organise un spectacle son et lumière pour présenter les derniers produits de l’entreprise. Son centre de formation Dreaming Tomorrow est un centre culturel qui propose toute une série d’expériences de l’éclairage et de programmes de formation destinés au grand public, aux employés, aux ingénieurs et aux concepteurs.

En 2004, Feelux a obtenu la certification ISO 14001 en tant que société respectueuse de l’environnement.

Par Alexander Park et Cathy Jewell

Explorez l'OMPI