World Intellectual Property Organization

L’actualité en bref

Février 2006

Augmentation de l’activité des cybersquatteurs en 2005

Le Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI a constaté une augmentation de 20% du nombre des plaintes pour cybersquattage (enregistrement abusif de marques comme noms de domaine) déposées en 2005 par rapport à 2004. Les 1.456 affaires de cybersquattage dont a été saisi le Centre représentent un chiffre annuel record en la matière depuis 2001.

"Bien que les principes UDRP constituent un moyen exceptionnel au niveau international dans la lutte contre le cybersquattage, le fait que le nombre des affaires dont a été saisi l’OMPI en 2005 a été le plus important en quatre ans - et que beaucoup de ces affaires ont trait à des noms de domaine enregistrés récemment - souligne la nécessité pour les propriétaires d’objets de propriété intellectuelle de continuer à être vigilant, a déclaré Monsieur Francis Gurry, Vice-directeur général de l’OMPI. Il a noté en outre que même si l’expérience de l’OMPI montre que les litiges administrés selon les principes UDRP restent largement concentrés dans le domaine .com, il faut aussi veiller à mettre en place des mécanismes solides contre les enregistrements abusifs dans les nouveaux domaines de premier niveau (TLDs génériques).

Depuis la création des principes directeurs concernant le règlement uniforme des litiges relatifs aux noms de domaine (principes UDRP), en décembre 1999, le Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI a traité plus de 1.350 litiges mettant en présence des parties provenant de 127 pays et portant sur quelque 16.000 noms de domaine. La popularité des principes UDRP tient à leur bon rapport coût-efficacité, à la prévisibilité de la procédure et à la mise en œuvre rapide des résultats. Parmi les utilisateurs fréquents de ces principes figure l’industrie du divertissement, les sociétés pharmaceutiques, les entreprises informatiques et un nombre important de petites et moyennes entreprises, parce qu’elles estiment qu’ils constituent un moyen plus rapide et moins coûteux de protéger les droits attachés à leur marque contre le cybersquattage.

Toutes les décisions relatives à des noms de domaine rendues par le Centre sont intégralement indexées et publiées sur le site Web du Centre (http://arbiter.wipo.int/domains/search/).  Le nouvel instrument constitué par la synthèse des avis des commissions administratives de l’OMPI sur certaines questions relatives aux principes U DRP, élaboré par le Centre pour fournir aux parties et aux membres des commissions une synthèse des tendances générales relevées au niveau des décisions, est disponible à l’adresse http://arbiter.wipo.int/domains/search/overview.

 

MIDEM - L’industrie de la musique encouragée par les ventes numériques

* Le groupe de rock finnois Apocalyptica qui s’est produit lors de la soirée inaugurale du MIDEM. (Autorisation : © CATARINA / CA / MIDEM /)

Le MIDEM, événement international de l’industrie musicale qui se tient chaque année à Cannes (France), a fêté son quarantième anniversaire par une profusion de concerts et de feux d’artifice, organisés chaque soir du 21 au 26 janvier. Bob Geldorf, le producteur de musique Harvey Goldsmith, et le président de la Fédération internationale de l’industrie phonographique (IFPI) John Kennedy, organisateurs des concerts donnés l’été dernier par Live 8 ("make poverty history") ont conjointement reçu le prix de la personnalité de l’a nnée à l’occasion de l’édition 2006 du MIDEM.

Malgré une baisse annoncée de 1,9% des recettes enregistrées sur le marché mondial de la musique en 2005, l’humeur au MIDEM était généralement à l’optimisme, car d’après les nouvelles, la forte demande de musique sur Internet et les téléphones portables compensent la baisse de la demande des supports matériels. L’IFCI a indiqué que les ventes numériques avaient triplé, atteignant 6% des recettes de détail de ce secteur d’activité, soit un total de 240 millions de dollars des États-Unis au cours du premier semestre de 2005. Par ailleurs, les tarifs plus élevés perçus pour les téléchargements sur des téléphones portables permettent aussi un retour accru sur investissements pour les producteurs, les distributeurs et les artistes.

Près de 10 000 professionnels de la musique venant de 92 pays ont passé la semaine à découvrir de nouveaux sons, à négocier de nouveaux contrats, à débattre des problèmes de demain, à écouter les analyses des experts. L’OMPI, qui a partagé un stand avec la Société suisse des auteurs (SUISA) a saisi l’occasion pour rencontrer des sociétés de gestion collective du monde entier afin de débattre de l’action menée par l’Organisation en faveur des droits des artistes.

 

L’innovation sauvera le monde, selon les adolescents

D’après une étude réalisée aux États-Unis pour le compte du Lemelson-MIT * 2006 Invention Index, qui évalue les attitudes des personnes vis à vis de l’i nnovation, les adolescents américains croient que les nouvelles inventions apporteront des réponses aux problèmes mondiaux les plus graves. Dans leur écrasante majorité, les adolescents interrogés sont optimistes et pensent que la science et la technologie résoudront les problèmes liés à la propreté de l’eau (91%), à la faim dans le monde (89%), à l’é limination des maladies (88%) et à la pollution (84%). Ils ont également prédit qu’une bonne partie de la technologie actuelle qu’ils utilisent au quotidien, serait dépassée dans les dix prochaines années et que les voitures à essence (33%), les disques compacts (26%) et les ordinateurs de bureau (22%) étaient destinés à la poubelle.

Cependant, la foi des adolescents dans la science et la technologie ne semble pas se refléter dans leurs aspirations de carrière, puisque seuls 9% des jeunes interrogés ont indiqué qu’ils aspiraient en premier lieu à une carrière scientifique.

 

Brussels Eureka - L’invention du début à la fin

La 54 ème édition du Salon de l’innovation, Brussels Eureka, qui s’est tenu en novembre 2005, a adopté une nouvelle démarche pour aider les inventeurs désireux d’amener leur produit au marché. Elle a rassemblé des inventeurs, des partenaires commerciaux - qui leur ont donné des conseils sur les financements de départ -, des organisations - qui facilitent les formalités administratives en Belgique - et des groupes de liaison entre le monde de l’université et celui de l’entreprise, tandis qu’ Energex mettait à leur disposition des experts spécialisés dans l’ensemble des énergies classiques et renouvelables.

Ce mélange des genres n’a donné lieu à aucun faux pas. Des inventeurs ont disposé leur stand à côté de ceux de grandes entreprises; des concepteurs d’idées à l’état brut à côté de ceux des représentants de produits et services commerciaux ayant fait leur preuve; des stands proposant des systèmes simples d’économie d’énergie de la nouvelle génération ont côtoyé des présentations visuelles de production d’énergie à grande échelle.

Les prix de l’OMPI récompensant les inventeurs ont été décernés à Fatemeh Omidi Beirgani d’Iran pour son appareil de mesure de la stabilité des implants dentaires à l’aide d’ultrasons, ainsi qu’à Ku Hamid Ku Halim, Alwi Habsah et Ibrahim Norliza de Malaisie, pour leur traitement des liquides de refroidissement au moyen d’extraits de tige de banane.

 

_______________________________
* Le programme Lemelson-MIT vise à rendre l’invention plus accessible aux jeunes.

Explorez l'OMPI