World Intellectual Property Organization

Pensez, Imaginez, Créez - Cinquième Journée mondiale de la propriété intellectuelle

Mai 2005

L’Algérie a mieux fait connaître sa riche tradition artistique en réunissant des artistes et des propriétaires de galeries dans le cadre d’un séminaire visant à redynamiser le marché des arts visuels.  (Modèle réduit traditionnel algérien par Aïcha Haddad.)
L’Algérie a mieux fait connaître sa riche tradition artistique en réunissant des artistes et des propriétaires de galeries dans le cadre d’un séminaire visant à redynamiser le marché des arts visuels. (Modèle réduit traditionnel algérien par Aïcha Haddad.)

La célébration de la cinquième Journée mondiale de la propriété intellectuelle, le 26 avril, a remporté un vif succès, des manifestations ayant été organisées dans plus d’une centaine d’États membres. Le thème retenu, Pensez, Imaginez, Créez, adressé aux jeunes, a été au centre des manifestations organisées de l’Azerbaïdjan à la Colombie et de la Scandinavie au Zimbabwe. Des États membres et des organisations non gouvernementales du monde entier ont répondu, de différentes manières, au souhait du directeur général de l’OMPI, M. Kamil Idris, qui a déclaré : “Notre objectif pour la Journée mondiale de la propriété intellectuelle et au-delà serait d’encourager les jeunes, partout dans le monde, à reconnaître le créateur, le résolveur de problèmes ou l’artiste qui est en eux.”

Reconnaître le créateur

Reconnaître et respecter le créateur est essentiel à la compréhension de la propriété intellectuelle et à la prise de conscience de notre propre potentiel créatif. Les membres de la Young Inventors International - âgés de 18 à 35 ans - s’emploient activement à concrétiser ce potentiel. Cette association a relevé le défi lancé par l’Office de la propriété intellectuelle du Canada qui consistait à proposer la façon la plus créative de célébrer l’événement.

Des manifestations en l’honneur des inventeurs, telles que des cérémonies de remise de prix, des expositions et des séminaires, ont été organisées en Azerbaïdjan, en Bulgarie, en Finlande, en Géorgie, au Kenya, en République de Moldova, en Ukraine et en Ouzbékistan, pour ne citer que ces pays. Au Viet Nam, le Centre pour la promotion de l’invention et de l’innovation a non seulement organisé à Hô Chi Minh-Ville une cérémonie de remise de prix retransmise à la télévision, mais il a aussi fait part d’un projet visant à réaliser un film retraçant l’histoire des lauréats vietnamiens de prix décernés par l’OMPI. Les œuvres des créateurs africains pourront également être admirées par les générations futures au Musée des inventions et des innovations, ouvert au Zimbabwe par l’Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) et inauguré le 26 avril.

Un spot télévisé de 30 secondes produit par l’OMPI et destiné à favoriser une meilleure prise en considération de la propriété intellectuelle et de la créativité par les jeunes a été diffusé dans de nombreux pays. D’autres ont produit leur propre documentation. Le Belize, par exemple, a diffusé pendant tout le mois à la radio et sur le Web une émission intitulée “Creative Belize”.

L’inventeur de solutions

Les enfants sont doués dans l’art de trouver des solutions originales aux problèmes. Le plus difficile est de préserver cette créativité naturelle à mesure qu’ils grandissent. À cette fin, il convient de les encourager à considérer leurs idées comme précieuses et utiles. De nombreux offices de propriété intellectuelle ont adapté leurs activités de manière à faire passer un tel message auprès des jeunes. Ainsi, l’Islande a organisé un concours sur l’innovation à l’intention des enfants, alors qu’en Jamaïque, une pause a été marquée dans le programme des cours pendant trois jours spécialement consacrés à des activités interactives et des exposés. Dans un autre pays des Caraïbes, la Trinité-et-Tobago, des pochettes de documentation sur la Journée mondiale de la propriété intellectuelle ont été élaborées à l’intention des lycéens.

*
Affiche antipiratage réalisée à Singapour à l'occasion de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle

À Singapour, des jeunes ont participé à une chasse au trésor sur la propriété intellectuelle au cours de laquelle on a pu voir des groupes d’enfants excités courir d’un bout à l’autre de l’un des centres commerciaux les plus fréquentés de Singapour, non pas à la recherche d’une bonne affaire, mais afin de trouver des indices et de réaliser des activités relatives à la propriété intellectuelle. Leur tâche ultime consistait à créer une œuvre d’art originale visant à illustrer ce qu’ils avaient appris sur la propriété intellectuelle en utilisant les objets trouvés au cours de la chasse au trésor. Les participants sont repartis avec des prix et une meilleure connaissance de la propriété intellectuelle, conscients de leur propre capacité à créer et à détenir des actifs de propriété intellectuelle.

L’exposition organisée par l’OMPI intitulée “La lutte pour l’excellence”, dont le vernissage a eu lieu à l’occasion de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle, encourage également les jeunes à réfléchir à l’omniprésence de la propriété intellectuelle dans leur environnement en mettant l’accent en particulier sur le monde du sport.

L’Office des brevets de l’Estonie, en collaboration avec l’Office européen des brevets (OEB), a organisé une séance d’information sur la propriété intellectuelle, son utilisation et sa protection à l’intention des étudiants, inventeurs, chefs d’entreprise et propriétaires de petites entreprises. À Beijing, un colloque sur les droits de propriété intellectuelle a été organisé à l’issue d’une campagne de sensibilisation à l’échelle nationale qui a duré toute une semaine, tandis qu’à Hong Kong, la Motion Picture Association, l’Association des scouts de Hong Kong, le département de la propriété intellectuelle et le Ministère des douanes et des impôts indirects a lancé le Programme de badges de propriété intellectuelle, premier programme scout au monde d’attribution de badges fondés sur le mérite, axé sur le respect et la protection de la propriété intellectuelle.

 

 

 

L’artiste

Un hommage a été rendu à de nombreux artistes - interprètes ou exécutants, musiciens, compositeurs, peintres, créateurs, architectes et réalisateurs - à l’occasion de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle. Au Mexique, des auteurs d’œuvres littéraires et artistiques ont reçu une médaille du Grand Ordre du Mérite du Droit d’auteur (Gran Orden de Honor al Merito Autoral). Parmi les récipiendaires, on peut notamment citer le réalisateur mexicain, Alfonso Cuaron, du célèbre film Harry Potter. Le Prix OMPI de la créativité a été décerné à titre posthume à Consuelo Velazquez, dont la célèbre chanson Besame Mucho a été enregistrée dans plusieurs langues et chantée notamment par Frank Sinatra, Elvis Presley, Plácido Domingo ou les Beatles.

L’Algérie a mieux fait connaître sa riche tradition artistique en réunissant des artistes et des propriétaires de galeries dans le cadre d’un séminaire visant à redynamiser le marché des arts visuels. Cette manifestation, qui a duré deux jours, a été largement retransmise dans la presse. En Lituanie, un livre pour enfants intitulé Trip to Author’s Land (Voyage au pays des auteurs) a été présenté en grande pompe au public à la mairie de Vilnius. Une brochure sur le droit d’auteur à l’intention des enfants a aussi été largement diffusée au Bahreïn.

Reconnaissance de la valeur de la propriété intellectuelle dans le monde entier

La Journée mondiale de la propriété intellectuelle a également donné l’occasion à de nombreux pays de faire le bilan de leur législation nationale en matière de propriété intellectuelle et de se tourner vers l’avenir. Le séminaire intitulé “Le régime des droits de propriété intellectuelle après l’Accord sur les ADPIC* : incidences et perspectives pour l’Inde”, organisé par l’Office national de la propriété intellectuelle le 26 avril, a été axé sur les étapes à venir. Par ailleurs, un séminaire organisé à l’Université du Brunéi Darussalam était consacré aux activités de recherche-développement, aux principes de base de la propriété intellectuelle et à l’Accord sur les ADPIC.

Aux États-Unis d’Amérique, la Chambre des représentants a voté la résolution 210 en vue d’appuyer les objectifs de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle et l’action menée par l’OMPI pour mieux faire connaître la valeur de la propriété intellectuelle. La résolution insiste sur le rôle essentiel de la propriété intellectuelle aux États-Unis d’Amérique et dans le monde et met en avant la contribution des innovateurs et des artistes au développement et à la croissance des sociétés du monde entier.

La Business Software Alliance est l’une des nombreuses ONG ayant pris part à un grand nombre de manifestations organisées à l’occasion de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle en Égypte, en Inde, en Indonésie, en Italie, au Koweït, en Lettonie, en République populaire de Chine, en Afrique du Sud, en Turquie et aux États-Unis d’Amérique. Dans le but de promouvoir un monde numérique sûr et responsable, la BSA a mis au point des programmes destinés à l’enseignement primaire et supérieur, l’accent étant mis sur l’importance d’être de bons cybercitoyens et de respecter les droits des titulaires de droit d’auteur.

La diversité des activités et manifestations organisées par les États membres de l’OMPI est telle qu’il est malheureusement impossible d’en rendre intégralement compte de manière succincte. Pour plus de renseignements, on peut consulter le site Web de l’OMPI à l’adresse suivante : www.wipo.int/about-ip/fr/world_ip/2005/activities.html.

*Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (Accord sur les ADPIC)
 

Explorez l'OMPI