World Intellectual Property Organization

Stevie Wonder appelle les négociateurs à conclure un nouveau traité en vue de faciliter l’accès des déficients visuels aux livres

Marrakech/Genève, 21 juin 2013
PR/2013/740

MessageVidéo, Message de Stevie Wonder à la Conférence diplomatique de Marrakech Vidéo

Une légende de la musique, Stevie Wonder, a appelé plus de 600 négociateurs venus des 186 États membres de l’OMPI à apporter la touche finale à leurs travaux au cours des prochains jours afin de conclure un nouveau traité international visant à faciliter l’accès des aveugles, des déficients visuels et des autres personnes ayant des difficultés de lecture des textes imprimés aux livres.  Il a notamment annoncé qu’il prendrait part aux festivités marquant la conclusion du traité. 

“Let’s get this ‘Signed, Sealed, Delivered (and) I’m Yours’” (Signons‑le, scellons‑le, diffusons‑le (et) je suis à vous) a entonné Stevie Wonder sur l’air d’une de ses plus célèbres chansons, dans une déclaration vidéo adressée aux négociateurs.  “Faites‑le et je viendrai à Marrakech pour qu’on fasse la fête ensemble.” 

“Nous sommes sur le point de vivre un moment historique”, a‑t‑il ajouté.  “Vous – éminents représentants des États du monde entier – avez l’occasion de réparer un tort.  Vous entrez dans la dernière ligne droite d’un marathon qui a duré des années, mais le temps est compté et beaucoup reste encore à faire pour conclure ce traité historique.” 

La Conférence diplomatique pour la conclusion d’un traité visant à faciliter l’accès des déficients visuels et des personnes ayant des difficultés de lecture des textes imprimés aux œuvres publiées, organisée par l’OMPI et accueillie par le Royaume du Maroc, se tient à Marrakech du 18 au 28 juin 2013.  La signature d’un traité faciliterait l’accès des aveugles, des déficients visuels et des personnes ayant des difficultés de lecture des textes imprimés aux œuvres publiées dans des formats tels que le braille, les gros caractères ou les enregistrements audionumériques. 

Le génie de la musique, plusieurs fois primé, qui a perdu la vue peu après sa naissance, a poursuivi : “Le moment est venu.  Aujourd’hui.  Pas demain.  Aujourd’hui.  Les aveugles et les déficients visuels du monde entier comptent sur vous.  Je compte sur vous.  Ne me laissez pas tomber.  Mais, surtout, s’il vous plaît, ne les laissez pas tomber.  C’est notre legs.  Votre don aux futures générations.  Aussi, essayons au moins de conclure ce nouvel accord et d’ouvrir les portes donnant accès aux trésors écrits du monde, de progresser vers un avenir où il n’y aura aucun obstacle à l’expansion du savoir et à l’accès à la culture.  Même pour les déficients visuels”. 

Stevie Wonder, auteur‑compositeur‑interprète prolifique dont 49 chansons ont figuré dans le top 40 et 32 singles ont été numéro 1 des ventes de disques, et qui a vendu plus de 100 millions de disques, est un fervent partisan du traité.  En 2010, il a lancé un émouvant appel aux négociateurs, les exhortant à accélérer leurs travaux afin “de mettre un terme à la privation d’informations qui maintient les déficients visuels dans l’obscurité”, et les invitant instamment à laisser leurs différences idéologiques de côté.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI