World Intellectual Property Organization

Le sixième Congrès mondial sur la lutte contre la contrefaçon et le piratage se tiendra à Paris

Genève, 12 janvier 2011
MA/2011/56

Le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), M. Francis Gurry, sera rejoint par le secrétaire général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, par le secrétaire général de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), M. Kunio Mikuriya, et par la ministre française de l’économie, Mme Christine Lagarde à l’occasion de l’ouverture du sixième Congrès mondial sur la lutte contre la contrefaçon et le piratage, qui aura lieu à Paris le 2 février 2011, pour discuter de la question de la promotion du respect de la propriété intellectuelle d’une manière viable et équilibrée. Les ministres de plusieurs pays du monde, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires nationaux et des chefs d’entreprise, devraient assister au congrès. 

Coorganisé par l’Institut national français de la propriété industrielle (INPI) et présidé par l’OMPI, le Congrès mondial sur la lutte contre la contrefaçon et le piratage est convoqué conjointement par INTERPOL et l’OMD, avec la coopération des milieux d’affaires du monde entier, représentés par la Chambre de commerce internationale (CCI) dans le cadre de son initiative BASCAP (Business Action to Stop Counterfeiting and Piracy), et de l’Association internationale pour les marques (INTA). Le congrès est organisé sous le haut patronage du président de la République française. 

Sous le thème “Promotion du respect de la propriété intellectuelle : des solutions durables à un problème mondial”, les discussions du congrès porteront sur une approche équilibrée de la lutte contre la contrefaçon et le piratage, notamment pour souligner le lien entre la promotion du respect de la propriété intellectuelle et le développement durable. D’une manière générale, les participants au congrès s’efforceront de favoriser une meilleure compréhension des facteurs qui alimentent le commerce de produits illégaux et d’élaborer des solutions durables pour y mettre un terme.  

Les discussions seront de grande envergure, allant de la menace croissante associée au commerce sur l’Internet à la responsabilité sociale des entreprises et à son rôle dans la promotion du respect de la propriété intellectuelle. Ces discussions se baseront sur le thème du congrès, à savoir la fourniture de solutions durables tenant compte du rôle et des droits des parties prenantes, ainsi que des coûts que celles‑ci doivent encourir pour lutter contre la contrefaçon et le piratage. 

Le congrès mondial sert de cadre au renforcement de la coopération, le but étant de sensibiliser le public et de prendre des mesures concertées pour régler les problèmes de la contrefaçon et du piratage. Il met en présence des ministres et des décideurs nationaux, des chefs d’entreprise, de hauts responsables de l’application des lois, des juges et des avocats, des représentants d’organisations intergouvernementales et d’organisations non gouvernementales (ONG), des groupes de défense des consommateurs et des membres des milieux universitaires.  

On trouvera des renseignements détaillés sur les congrès précédents et sur le sixième congrès mondial, y compris le programme et la liste des conférenciers, à l’adresse : www.ccapcongress.net.

Pour tout complément d’information sur l’accréditation des médias, vous pouvez vous rendre à l’adresse : http://www.ccapcongress.net/press.htm.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI