World Intellectual Property Organization

En déplacement à Beijing, le directeur général de l’OMPI prend la parole lors du Forum international sur le droit d’auteur

Genève, 20 novembre 2010
PR/2010/672

Le directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, a effectué les 18 et 19 novembre 2010 un voyage officiel à Beijing, au cours duquel il s’est entretenu avec le vice premier ministre chinois, M. Wang Qishan, d’un éventail de questions relatives à la propriété intellectuelle. Au cours de son déplacement, M. Gurry a également inauguré un grand Forum international sur le droit d’auteur et une exposition sur la musique et a évoqué les défis auxquels est confronté le secteur de la musique dans l’environnement numérique. Ces manifestations étaient organisées par l’OMPI en coopération avec l’Administration nationale du droit d’auteur de la Chine (NCAC).

Le directeur général s’est également entretenu avec M. Liu Qi, plus haut fonctionnaire de la municipalité de Beijing. Il a également eu des entretiens bilatéraux avec M. Liu Binjie, ministre et membre de l’Administration nationale du droit d’auteur de la Chine (NCAC), M. Zhou Bohua, ministre et membre de l’Administration d’État pour l’industrie et le commerce (AEIC) et M. Tian Lipu, commissaire de l’Office d’État de la propriété intellectuelle de la Chine (SIPO).

Un mémorandum d’accord visant à renforcer la coopération entre la Chine et l’OMPI a été signé par M. Gurry et le ministre de la science et de la technologie, M. Wan Gang.

Inaugurant le Forum international sur le droit d’auteur et l’exposition intitulée “Musique : sonder l’avenir” le 18 novembre, avec le ministre Liu Binjie, M. Gurry a déclaré que, si le secteur de la musique avait connu de nombreux bouleversements technologiques au fil des siècles, aucun n’avait été aussi profond que celui des techniques numériques. Il a ajouté que les modèles commerciaux s’adaptaient, mais pas toujours suffisamment pour conserver les parts de marché. M. Gurry a souligné qu’une condition fondamentale restait à remplir pour que ces modèles soient réellement efficaces, à savoir la mise en adéquation des formes juridiques d’exploitation en ligne et des aspirations des acteurs de ce secteur. Ces acteurs aspirent à un marché global, un espace où les compositeurs, les interprètes et leurs partenaires commerciaux peuvent toucher un public mondial, où les consommateurs peuvent accéder à un répertoire mondial et où les transactions nécessaires pour concrétiser ces aspirations peuvent s’effectuer simplement et rapidement, si ce n’est de manière automatique.

M. Gurry a déclaré que “l’inadéquation entre les formes juridiques et les attentes des acteurs de l’environnement en ligne exacerbent le problème du piratage, étant donné qu’il est plus facile de satisfaire ces attentes par des moyens illégaux que par des moyens légaux”. Pour remédier à ce problème, il a proposé “un système simple et rapide de licence mondiale” nécessitant tout d’abord “un répertoire mondial sur la base duquel les transactions de licence pourraient s’effectuer”. M. Gurry a souligné que “l’idée d’un répertoire mondial était arrivée à maturité. Il s’agit d’un élément essentiel de l’infrastructure mondiale pour l’économie et la société numériques”.

Le directeur général a également assisté au concert mondial OMPI/NCAC au cours duquel se sont produits des artistes interprètes chinois et de renommée internationale, ainsi qu’à la cérémonie de remise du prix de la créativité de l’OMPI.

Au cours de son voyage officiel, M. Gurry a été nommé docteur honoris causa de l’Université Renmin de Chine à Beijing, l’un des principaux établissements d’enseignement supérieur et centres de recherche et de formation en matière de propriété intellectuelle. Il a également visité Tencent, la plus grande société de Chine fondée sur l’Internet.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :

  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI