World Intellectual Property Organization

Une communauté autochtone passe au numérique grâce à l’appui de l’OMPI dans le domaine de la haute technologie

Genève, 5 août 2009
PR/2009/599


A partir de la gauche, Mmmes Florence Tampushi, Ngoto Koisani et Kashui Maiyani, ont pris part à la cérémonie.(© Guha Shankar, AFC/LoC)

Lors d’une cérémonie communautaire tenue à l’ombre d’un acacia, l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a officiellement remis du matériel d’enregistrement numérique au chef Kisio et à d’autres anciens de la communauté massaï, à Il Ngwesi, dans la région de Laikipia (Kenya), pour aider le peuple Massaï à préserver et archiver son précieux patrimoine culturel. Quelque 200 membres de la communauté ont participé à cette cérémonie tenue fin juillet. 

Cet événement marquait une étape majeure du programme pilote lancé par l’OMPI pour aider les communautés autochtones à recenser et préserver leurs propres traditions culturelles tout en gérant leurs intérêts de propriété intellectuelle. 

Les nouvelles technologies offrent à ces communautés de nouvelles possibilités de recenser et de numériser les expressions de leurs cultures traditionnelles. Cela étant, ces nouvelles formes d’archivage et de numérisation peuvent également exposer ce patrimoine culturel à une exploitation indésirable à l’extérieur du cercle traditionnel. En donnant à la communauté les moyens d’enregistrer ses traditions et expressions créatives, le programme lui permet de créer ses actifs de propriété intellectuelle sous forme de photographies, d’enregistrements sonores et de bases de données.

Le volet du programme consacré à la formation à la propriété intellectuelle permet à la communauté de prendre des décisions en connaissance de cause en vue d’assurer la gestion de ses actifs de propriété intellectuelle d’une manière conforme à ses valeurs et à ses objectifs de développement.


M. Ole Keshine essaie l’appareil photo  (© Guha Shankar, AFC/LoC)

Le programme favorise également la créativité au sein de la communauté, le développement économique et culturel local et la réduction de la “fracture numérique”, autant d’éléments qui figurent à la fois dans les Objectifs du Millénaire pour le développement et dans le Plan d’action de l’OMPI pour le développement.

Le programme de formation permet aux Massaï d’acquérir les compétences techniques et le matériel nécessaires au recensement et à la numérisation en continu de leur patrimoine culturel.  Le matériel offert à la communauté par l’OMPI comprend notamment un appareil photo et un magnétophone numériques ainsi qu’un ordinateur portable dernier cri.  L’OMPI continuera de fournir à la communauté des avis et un appui permanents dans le domaine de la propriété intellectuelle.

Ce programme de formation est proposé par l’OMPI en partenariat avec l’American Folklife Center de la Bibliothèque du Congrès et le Center for Documentary Studies de l’Université de Duke (États‑Unis d’Amérique). Les musées nationaux du Kenya ont également participé au programme en faveur de la communauté Massaï du Kenya.

Ce programme pilote s’inscrit dans le cadre du Projet de l’OMPI relatif au patrimoine créatif, qui comprend un ensemble intégré de ressources pratiques et de principes à l’intention des institutions culturelles telles que les musées et des communautés autochtones concernant les options en matière de propriété intellectuelle qui s’offrent lors de la numérisation du patrimoine immatériel. 

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Section des relations avec les médias (OMPI) :
  • Tél: (+41 22) - 338 81 61 / 338 72 24
  • Tlcp: (+41 22) - 338 81 40
  • Mél

Explorez l'OMPI