World Intellectual Property Organization

Définir une stratégie

Les sept étapes suivantes peuvent servir de lignes directrices dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie de sensibilisation à la propriété intellectuelle.

Faire le point en matière de sensibilisation

Avant de réaliser une étude, prendre des décisions ou planifier de nouvelles activités, il est utile de procéder à une analyse de ce que l’organisation a déjà entrepris et réussi en termes de sensibilisation à la propriété intellectuelle.

  • Quels efforts de sensibilisation (activités, campagnes et produits de communication) ont été mis en œuvre jusqu’à présent?
  • Quel public a été visé par ces efforts?
  • Qu’est ce qui a réussi?
  • Qu’est ce qui n’a pas réussi?
  • Quels partenariats ont été créés pour mettre en œuvre ces efforts?

Recenser des objectifs de sensibilisation dans le cadre d’une nouvelle campagne de sensibilisation

Prendre en compte les leçons du passé et prendre en considération les éléments suivants afin de déterminer les objectifs que la nouvelle campagne de sensibilisation doit atteindre :

Quels sont les impératifs d’une nouvelle campagne de sensibilisation?  Ces impératifs incluent notamment la nécessité de promouvoir les activités de création et d’invention dans un domaine particulier ou dans une région particulière, d’accroître l’utilisation du système d’enregistrement des droits de propriété intellectuelle, de faire mieux connaître les avantages qu’offre la propriété intellectuelle, d’accroître le respect de la propriété intellectuelle (piratage et contrefaçon), de faire mieux comprendre comment les droits de propriété intellectuelle sont/devraient être appliqués.

Comment ces impératifs se rattachent ils aux objectifs plus larges de l’organisation et du gouvernement national?  La réponse à cette question peut permettre de déterminer les impératifs qui mériteraient une attention et un financement prioritaires. Ces impératifs prioritaires, à leur tour, permettront de définir les objectifs de la nouvelle campagne de sensibilisation.

Lorsque l’on formule les objectifs d’une campagne de sensibilisation, il est important de penser en termes de comportement spécifique que la campagne cherchera à modifier. Il convient de noter que, si éduquer et faire évoluer les attitudes peuvent jouer un rôle dans le changement de comportement du public cible à l’issue du processus, l’éducation et le changement ne constituent pas des objectifs ultimes en eux mêmes.

En d’autres termes, l’objectif principal d’une campagne de sensibilisation à la propriété intellectuelle ne devrait pas être simplement de faire connaître à un public cible la nature de la propriété intellectuelle, bien qu’une telle connaissance puisse être essentielle pour atteindre l’objectif final. Les campagnes de sensibilisation à la propriété intellectuelle devraient viser à influer sur le comportement du public cible de telle sorte que celui ci soit davantage susceptible de produire de la propriété intellectuelle (créer), d’utiliser la propriété intellectuelle (enregistrement), et de respecter la propriété intellectuelle (éviter le piratage/la contrefaçon). Afin d’être fructueuse, une campagne de sensibilisation à la propriété intellectuelle doit déboucher sur des changements de comportement, par exemple une augmentation de l’effort d’innovation, un accroissement des enregistrements de droits de propriété intellectuelle et une diminution de la criminalité en matière de propriété intellectuelle (contrefaçon/piratage).

Fixer des objectifs clairs à long et à court terme

Les objectifs peuvent être formulés en termes de sensibilisation / d’éducation afin de changer la perception et l’attitude du public cible en ce qui concerne une question particulière. Ces changements de perception et d’attitude vont dans le sens de l’objectif fondamental, à savoir le changement de comportement, tel qu’il est indiqué ci dessus.

Parmi ces objectifs, qui pourraient couvrir un champ très large, on peut citer, par exemple :

  • sensibiliser les jeunes au processus d’invention et promouvoir une image positive des inventeurs;
  • mieux faire connaître les brevets et changer l’idée selon laquelle ils sont utiles uniquement pour les grandes sociétés;
  • mieux faire connaître les sanctions infligées en cas de téléchargement illégal et changer l’idée selon laquelle ce type de téléchargement ne porte préjudice à personne.

Réaliser des études

Les études sont essentielles à chaque stade de l’élaboration du programme de communication d’une campagne de sensibilisation. Durant les phases de planification et de test préalable, les études permettent de déterminer le public cible, ainsi que de choisir les meilleurs messages et outils pour atteindre ce public. Durant la phase de contrôle, les études fournissent des informations précieuses susceptibles de faciliter une adaptation de la campagne afin de garantir son succès. Enfin, lors de la phase d’évaluation, les résultats des études offrent des enseignements et des arguments en vue de campagnes ultérieures.

Déterminer les groupes cibles

Des publics différents ont des souhaits et des besoins différents, d’où la nécessité de recourir à des approches différentes. La segmentation du public cible (la division du grand public en groupes plus restreints ayant des souhaits et des besoins similaires) est essentielle afin de faire en sorte que le bon message soit adressé au bon public.

La segmentation facilite l’action qui consiste à adapter les messages et outils de communication aux besoins et souhaits du public cible. En choisissant parmi les différents publics visés possibles, il est utile de songer au comportement qui sera préconisé durant la campagne, ainsi qu’aux personnes qui sont le plus directement concernées ou touchées par ce comportement. Il peut également être utile d’envisager des politiques publiques plus larges, ou de sélectionner le public cible en fonction de son degré de réaction positive probable au comportement préconisé par la campagne.

Recenser les partenaires potentiels

Les partenaires sont importants pour l’élaboration de stratégies de sensibilisation, car ils peuvent contribuer à réduire les coûts et accroître l’effet de ces stratégies. Chaque partenaire peut apporter une contribution unique et précieuse (financière, compétence technique, accès au public, etc.) propre à accroître l’efficacité de la campagne.

Les initiatives énumérées dans la section intitulée “Outreach in Practice”, fournissent de nombreux exemples de partenariats fructueux établis autour des activités et des campagnes de sensibilisation à la propriété intellectuelle. Ces initiatives révèlent les différents types d’organisations qui ont manifesté leur intérêt à participer aux activités en question. Parmi ces organisations figurent : des offices nationaux de propriété intellectuelle, des ONG, des sociétés multinationales, des musées, des fondations, des établissements d’enseignement, des associations, des médias, etc.

Élaborer et mettre en œuvre un programme de communication

Un programme de communication doit se fonder sur les buts et objectifs susmentionnés, sans oublier les études et une bonne compréhension du public cible. Les décisions les plus importantes à prendre dans le cadre d’un programme de communication ont trait notamment au choix du bon message et au moyen d’atteindre le public cible.
 

Explorez l'OMPI