World Intellectual Property Organization

Elsevier met à disposition plus de 9000 nouvelles revues et ouvrages par l’intermédiaire du programme ARDI

Elsevier a accepté de mettre à disposition l’ensemble de sa collection de revues et d’ouvrages accessible par sa plate‑forme ScienceDirect et de donner accès à sa base de données de citations et de résumés Scopus, gratuitement ou à faible coût, aux innovateurs de 105 pays en développement, par l’intermédiaire du programme d’accès à la recherche pour le développement (ARDI).
 
Ces revues et ces ouvrages couvrent un large éventail de sujets, y compris les mathématiques, l’ingénierie, les sciences de la vie et les sciences physiques. En tant que partenaire fondateur du programme ARDI, Elsevier donne accès à certaines revues par l’intermédiaire du programme depuis son lancement en 2009.
 
Le programme ARDI est coordonné par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) dans le cadre du partenariat public‑privé Research4Life qui regroupe l’OMPI, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’a griculture (FAO), ainsi que le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), le Groupement international des éditeurs scientifiques, techniques et médicaux (STM), les grandes bibliothèques universitaires et le partenaire technologique Microsoft.
 
Dans les pays en développement, l’innovation locale est essentielle au succès des économies nationales. Les jeunes scientifiques et leurs instituts de recherche doivent pouvoir accéder aux dernières avancées de la technique que l’on trouve dans la littérature scientifique et technique avant de faire breveter et commercialiser leurs inventions. Par l’intermédiaire du programme ARDI, les pays en développement peuvent accéder directement à un contenu de haute qualité publié par plusieurs éditeurs et permettre ainsi à des institutions des secteurs de l’e nseignement et de la recherche de se développer et d’innover plus efficacement et aux offices des brevets de mieux protéger et récompenser l’innovation.
 
“Il existe dans les pays en développement une demande croissante d’accès à des informations techniques de haute qualité qui servent de fondement au développement et à l’innovation dans ces pays”, a déclaré M. Yo Takagi, sous‑directeur général du Secteur de l’infrastructure mondiale de l’OMPI. “Il s’agit là d’un élément important du processus d’innovation et de toute protection éventuelle par des droits de brevet. L’OMPI est déterminée à travailler avec des éditeurs afin d’assurer que les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire puissent jouer pleinement leur rôle dans ce paysage économique dynamique. À cet égard, cette nouvelle contribution d’Elsevier au programme ARDI, qui va plus que décupler le contenu du programme qui comptera désormais plus de 2000 revues et près de 7000 ouvrages électroniques, constitue une étape majeure dans la réalisation de cet objectif”.
 
"Nous sommes heureux de renforcer notre partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et de réaliser ainsi un objectif commun – l’accès global à un contenu de recherche de qualité”, a déclaré Mme Alicia Wise, directrice de Universal Access chez Elsevier. “Nous sommes déterminés à faire progresser la recherche innovante dans le monde entier”.

Explorez l'OMPI